le président le rédacteur

Confrérie des 650



Pour aller à la page descriptive

La randonneuse 650 B classique que nous proposons au public cyclotouriste roule, et fort bien. C'est maintenant une trentaine de machines (début 2013) qui parcourent nos paysages, et avec l'arrivée d'un vélociste professionnel (l'americano-lyonnais Scott GRIGNON de VeloStrada) nous avons le sentiment d'avoir maintenant trouvé le bon rythme de croisière. La petite dernière peut soutenir dignement la réputation de ses ainées "évolution".

Cévennes : superbe et authentique

randonneuse CévennesÀ deux pas de la mer, au talon d'un Massif Central qui s'incline doucement vers les flots bleus de la Méditerranée, s'étend un territoire sur lequel les modes galopantes n'ont pas de prise. De calcaires blancs en végétations racées car construites de volontés solides, de gorges encaissées en immenses plateaux arides où s'ancre une faune aussi noble que résistante, les Cévennes concentrent à elles seules l'idée de valeurs indestructibles et saines, posées sur un socle d'histoires pour plus sereinement envisager l'avenir.
Voilà l'origine du nom de baptême de la nouvelle randonneuse de la Confrérie des 650. Aucun autre ne pourrait aussi bien résumer la volonté qui préside toujours au sein de l'association de proposer aux cyclos une machine adaptée aux spécificités de leur pratique.
Comme le terroir qui lui prête son nom, elle est fine et affûtée telles les aiguilles de pins aux senteurs de résines. Des maisons trapues aux voûtes centenaires elle a la robustesse pour affronter le temps et porter sur son dos le barda encombrant du randonneur ému.
Authentique, elle l'est ! Son crédo demeure celui de ses concepteurs : répondre au plus près des vrais besoins du touriste à bicyclette, ne pas nier le progrès, ne pas céder non plus aux chants des sirènes de la mode qui résonnent plus en notes de marketing qu'en termes de réelles avancées.
C'est pourquoi certains choix techniques peuvent surprendre dans le contexte actuel. Le changement de vitesse au cadre notamment qui offre à la machine la qualité, l'efficacité et la simplicité nécessaire à tout cyclo d'expérience, tout en laissant la porte ouverte aux futurs changements de cassettes et de moyeux. Pour ne pas désorienter ceux qui tiennent aux poignées combinées, nous proposons cependant une option intégrant des leviers combinés bien adaptés.
Au final, loin d'un milieu cyclo-touriste aux repères oubliés, Cévennes a comme ultime projet la volonté d'offrir, comme la Vallée Française ou le Causse Méjean, au sommet d'une pente violente comme au détour intime d'une route sauvage la plénitude à chacun et le plaisir à tous.

Cévennes, un projet dans la continuité

Un bilan réalisé sur la série "évolution" mais aussi sur la grande sœur "Itinérances" et la petite sœur "Élan" nous a convaincu que l'essentiel du cahier des charges devait être conservé : offrir grâce à la série une randonneuse classique et polyvalente, complètement équipée (éclairage, porte-bagage), pour un prix nettement inférieur à une randonneuse sur-mesure. Nous sommes là résolument dans la continuité de notre "évolution". Pourtant quelques améliorations nous ont semblé souhaitables :
- maintenir des délais de production courts, en faisant autant que possible appel à une production semi-industrielle pour le cadre et les porte-bagages, domaines ou les heures de travail s'accumulent vite. Le programme "Elan" nous avait permis de travailler avec CYFAC, et cette confiance réciproque nous a naturellement conduit à poursuivre la collaboration autour du projet "Cévennes", dont le cadre bénéficiera de leur savoir-faire;
- rester autant que possible en deça de la barre symbolique des 2.000 euros, sans pour celà réduire les qualités fonctionnelles ou la fiabilité de la machine. Pour arriver à un tel résultat avec le niveau de qualité indispensable, il n'y a pas de miracle, il faut un gros investissement militant à toutes les étapes du projet;
- conserver une esthétique digne d'une randonneuse traditionnelle, et si ce point était très délicat il y a encore quatre-cinq ans, nous constatons avec plaisir que de nouvelles productions en petite série de freins, pédalier, cintre ou tige de selle reprennent les formules éprouvées par la randonneuse "à la française".

Présentation technique

Pour aller à la page descriptive

Compte tenu de ce qui précède, l'aspect technique du projet reprend au maximum tout ce qui a fait ses preuves dans la lignée "évolution". Avant d'aborder chaque détail du projet, il faut noter que nous avons choisi la cohérence dans la qualité : pas d'impasse sur certaines pièces peu visibles, nous gardons un niveau d'exigence élevé sur tout le matériel, avec des périphériques réputés pour leur qualité et leur endurance. Il serait possible de "gratter" ici ou là quelques euros, mais ce serait à notre avis un choix peu efficace sur le long terme.
une véritable adaptation au cycliste, avec un cadre à raccords brasé construit en Reynolds 725 par CYFAC, offrant toutes les tailles de 2 en 2 cm à partir de 47 cm, complété par un pédalier triple Sugino XD-600 (plateaux 48/36/26) permettant des manivelles de 165 mm dans les petites tailles à 175  dans les grandes;
une transmission fiable, faisant appel à une cassette arrière Shimano HG50 10 vitesses 13-27, des dérailleurs Shimano 105 à l'avant, comme à l'arrière, et des manettes Dura-ace 10 vitesses au cadre. Pour ceux qui le souhaite, nous offrons une option "leviers combinés" sur la base des poignées Shimano 105 (avec supplément) dont la particularité est de prévoir la sortie des câbles sous la guidoline, ce qui permet d'avoir en même temps une sacoche de guidon. Même si nous conseillons la version "manettes" pour sa polyvalence et les possibilités de modifications ultérieures qu'elle offre, le cyclotouriste garde le choix;
un freinage sûr pour ne pas avoir à se poser de questions quelles que soient les conditions de chargement ou la situation climatique, avec des freins Tektro CR720 et des leviers Tektro donnant toute l'efficacité nécessaire à une machine chargée;
des périphériques de qualité : parce que pour nous la randonnée est une affaire sérieuse, nous adaptons en série un porte-sac avant et un porte-paquet "Velo Orange" et nous prévoyons bien entendu tous les bossages et œillets nécessaires au montage de surbaissés éventuels. Au poste de pilotage, la potence Nitto, dont la réputation n'est plus à faire est associé à un cintre Velo Orange dont le dessin est bien adapté au randonneur, et dont nous pensons que l'aspect classique est nécessaire à une randonneuse de qualité;
Une option "couleurs" : trois couleurs supplémentaires pour le cadre, celui présenté ici étant bordeaux. Ce n'est pas ce qui permet plus vite, mais c'est une possibilité d'avoir une randonneuse un peu plus à son goût.;
un éclairage fiable par une dynamo-bouteille et un phare avant à diode B+M "Cyo". L'éclairage arrière dispose toujours du condensateur interne maintenant un éclairage de sécurité en cas d'arrêt de la machine. Nous restons très attachés au sytème phare-dynamo, toujours disponible et sans piles à changer, mais nous complétons notre proposition "standard" par une option incluant le moyeu-dynamo SON "Delux" et son phare à diode "Edelux".


Les commandes

Une précision : la randonneuse "Cévennes" est conçue par notre association, qui assure sa réalisation et son montage complet. Nous la diffusons seulement auprès de nos adhérents, ce n'est donc pas un produit commercial sur lequel nous collons notre étiquette, il est donc inutile de le chercher ailleurs, déjà monté.

Vous êtes intéressé(e) ? Sachez que pour 1.995 €, cette randonneuse peut être à vous. Il vous suffit de prendre contact avec le président de notre association, qui vous fournira avec un dossier tous les éléments nécessaires.

Et si vous envisagez d'assembler plutôt votre vélo de randonnée à partir du cadre nu (+ fourche) de Cévennes, vous pouvez nous le commander pour 890 €. Nous proposons aussi le cadre "Filochard" pour monter un vélo plus utilitaire ou plus baroudeur.




Publié par la Confrérie des 650 /// 8, rue Raymond Lefèvre 34200 SETE - FRANCE